Hélice engagée au large du cap d’Antifer

publié le 8 février 2017 (modifié le 24 février 2017)

Mercredi 8 février 2017, peu avant 5h, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) de Jobourg est alerté par le navire de pêche "L’Ansylye". Le navire et ses trois membres d’équipage se trouvent à la dérive à 20 milles marins (36 km) au Nord-Ouest d’Antifer. Il semble que son hélice soit entravée.

Après avoir pris les éléments d’alerte et s’être assuré qu’il n’y a pas d’autres problèmes à bord, le CROSS Jobourg a diffusé un message PAN. Après quelques minutes, le chasseur de mines tripartite (CMT) Céphée de la Marine nationale, se trouvant à 13 Milles marins du navire (26 km), propose d’intervenir.

A 7h30, le CMT Céphée met son zodiac à l’eau avec un binôme de plongeurs et un mécanicien afin d’évaluer au mieux l’assistance nécessaire. Il a fallu trois heures aux plongeurs pour désengager l’hélice et la ligne d’arbre qui étaient immobilisées par un amas de filets.

Une fois les plongeurs récupérés, le CROSS a fait procéder aux vérifications d’usage sur "L’Ansylye". Le sémaphore de la Hève est lui aussi mis à contribution pour suivre le navire de pêche qui fait route (à vitesse réduite) vers son port d’attache.



Si vous êtes victime ou témoin d’un événement de mer, contactez le 196.