Mauvaise visibilité en Manche : 3 navires de plaisance égarés dans la brume

publié le 14 mars 2014

Le brouillard très dense qui recouvrait une large part de la Manche Centrale en ce jeudi 13 mars est à l’origine directe de plusieurs opérations de sauvetage ou d’assistance conduites par le CROSS JOBOURG.

En tout début d’après-midi, les occupants de la vedette de pêche promenade DRAGO se signalent dans l’incapacité de s’orienter en raison d’une visibilité réduite à une vingtaine de mètres. Leur position estimée les situe entre Fécamp et Antifer.
Après diverses investigations conduites par le CROSS Jobourg avec le concours spontané d’une embarcation de plaisance (le POSEIDON) et l’aide du sémaphore de Fécamp, il s’avère que le navire égaré se trouve en zone de responsabilité du CROSS Gris-Nez, aux abords immédiats de Fécamp. Le canot tout temps de la SNSM "CAP FAGNET" vient finalement au contact des 3 plaisanciers du DRAGO et les escorte jusqu’au port de Fécamp.

Peu avant 15H00, un autre navire de type pêche promenade d’une longueur de 7,20 mètres rencontre le même type de difficultés aux abords de l’archipel de Chausey. Il patientera quelques minutes au mouillage avant de bénéficier de l’aide de navires professionnels en retour de pêche qui, sollicités par le CROSS, ont pu le guider vers Granville.

Enfin, peu avant la tombée de la nuit et toujours en Sud Manche, le voilier DIXI est également handicapé par une visibilité qui se limite à quelques dizaines de mètres. Il émet un message d’urgence en VHF en vue d’obtenir de l’aide pour rallier le port du Hérel.
Le CROSS engage le canot tout temps de la SNSM "Notre Dame du Cap Lihou" qui localise le voilier à partir des directives transmises par le chef de quart et avec le soutien du sémaphore du Roc. Il le rejoint rapidement et le prend en remorque pour gagner le port quelques minutes seulement avant sa fermeture, évitant ainsi une nuit en mer aux 5 plaisanciers (2 adultes et 3 enfants) qui se trouvaient à bord du voilier.

Ces 3 affaires, qui se terminent sans dommage, sont l’occasion pour les sauveteurs du CROSS de rappeler aux navigateurs plaisanciers tout à la fois l’importance de s’informer des conditions météorologiques préalablement à toute sortie en mer et la nécessité de disposer d’outils de navigation (un GPS sans carte marine ne suffit pas) et de moyens de communication fiables (VHF marine).

Baie de Seine - 13 mars 2014 (crédit photo : SNS 121)

Parallèlement à ces incidents liés au brouillard, le CROSS a engagé la vedette SNSM de Ouistreham pour assister le navire de pêche P’TIT DJIMY de Port en Bessin, suite à une avarie de propulsion en Baie de Seine.
Victime à son tour d’une casse moteur pendant ce remorquage, la vedette SNS 121 a été relayée par le chalutier "SAUVAGE", qui a conduit le P’TIT DJIMY à bon port. De leur côté, les sauveteurs en mer sont rentrés à Ouistreham sur un seul moteur, à vitesse réduite.

Remorquage du chalutier P’TIT DJIMY par la SNS 121 de Ouistreham
Le P’TIT DJIMY dans une brève percée à travers la brume