Violents orages

publié le 22 juillet 2013 (modifié le 23 juillet 2013)

Après un début de journée ponctué par des opérations de remorquage de navires de plaisance en panne moteur, un grain orageux a mis en difficulté des plaisanciers au large du cotentin.

A 19h00, un plaisancier britannique a émis une alerte de détresse par "appel sélectif numérique". Ce type d’appel peut être émis par une VHF connectée à un GPS. Un appui sur le bouton de détresse permet au skipper d’envoyer un message numérique signalant l’identité du navire et la position de la détresse.

Des messages Mayday Relay sont diffusés par le CROSS Jobourg.

Ne parvenant pas à établir de contact avec le navire en détresse à l’ouest de Chausey, la SNSM 074 de Granville et l’hélicoptère Dragon 50 sont engagés. Les sémaphores de Cancale et Granville confirment la présence de grains orageux au large de Chausey.

Le navire à passagers Condor Rapide se déroute sur zone. Une communication VHF est enfin établie avec le voilier en détresse. Secoués par les conditions climatiques rencontrées sous l’orage les membres d’équipage ont maintenant repris le contrôle de la situation et poursuivent leur route sur Jersey. Liberté de manoeuvre est immédiatement donnée aux moyens engagés.

Alors que les orages se déplacent vers le nord cotentin, un voilier britannique demande assistance suite à une avarie de son safran et de son hélice. Les vents violents sous grain dégradent d’avantage la situation du skipper. La SNS 702 d’Urville Naqueville est alors engagée pour assister et remorquer le voilier jusqu’au port de plaisance de Chantereyne. Le convoi y arrive à minuit.