Nouvelle session de formation pour les coordonnateurs sur les lieux

publié le 21 avril 2013 (modifié le 22 avril 2013)

En matière de sauvetage, la mission du CROSS consiste à diriger l’intégralité de chaque opération : analyse de la situation, choix et engagement des moyens d’intervention, définition des zones de recherche, anticipation des besoins complémentaires sur zone...
Certaines phases de l’accomplissement de ces secours nécessitent toutefois une coordination de proximité, soit en raison d’un nombre important d’unités engagées soit parce qu’une vision de la situation sur place constitue une plus-value essentielle.
Dans ce cas, l’officier de permanence du CROSS peut désigner un « Coordonnateur sur les lieux » (OSC, pour on scene coordinator en anglais), auquel il donne délégation pour l’accomplissement de tâches précises qu’il lui confie.

L’exercice de ces fonctions d’OSC peut s’avérer très complexe et exige donc une formation adaptée.
Comme il l’avait fait dans le Calvados le 23 mars dernier (cf. article correspondant), le CROSS Jobourg a organisé le samedi 20 avril une session de formation OSC au profit des patrons et équipages des unités de sauvetage du département de la Manche.

Grâce à l’appui précieux du Centre de formation et d’intervention de la SNSM de la Manche, qui a mis ses locaux de Saint-Martin de Bréhal à la disposition du CROSS et assuré la logistique (repas), une trentaine de stagiaires (sauveteurs bénévoles de la SNSM) ont pu participer à ce stage.
La journée se déroulait en 2 temps : théorie générale le matin et mise en pratique avec des exercices sur carte l’après-midi.
Elle sera complétée, dans les semaines qui suivent, par la réalisation d’exercices en mer destinés à mettre en pratique ces enseignements.

La vedette SNS 432 de Julouville
La SNS 449 de Gouville, l’une des vedettes alu armées par la SNSM sur la côte Ouest du Cotentin
Si les canots tout temps sont adaptés aux fonctions d’OSC, d’autres unités, plus modestes, peuvent également être amenées à tenir ce rôle