Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
Les Opérations de Sauvetage
 

Opération de secours de vingt-quatre personnes isolées par la marée à Agon-Coutainville

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 septembre 2018
Nom : Opération de secours de vingt-quatre personnes isolées par la marée à Agon-Coutainville
Date : 10/09/2018

Lundi 10 septembre 2018 vers 17h00,le CROSS Jobourg est alerté par des témoins à Agon-Coutainville que deux groupes distincts de pêcheurs à pied de vingt et quatre personnes, dont une personne blessée sont isolées par la marée dans le secteur de la tourelle du Ronquet.

Immédiatement, le CROSS Jobourg engage un dispositif de recherche par moyens nautiques et aériens :

- L’hélicoptère Caïman de la Marine nationale, stationné à Maupertus ;

- Le semi-rigide SNS 643 "La Croix du Sud" de la station SNSM de Hauteville ;

- Le semi-rigide SNS 5054 "Cazé Coutain" de la station SNSM d’Agon-Coutainville ;

- Un CSL et deux VSAV des sapeurs-pompiers du SDIS 50 ;

Ces personnes ont finalement réussi à regagner la terre par leurs propres moyens. La personne blessée a été prise en charge par les pompiers au poste de plage du Passou.

Dans le même temps, l’hélicoptère a également été utilisé pour une autre personne possiblement isolée à Kairon plage qui a été retrouvée saine et sauve sur la terre ferme.

Ces multiples opérations de secours à des personnes isolées par la marée sont l’occasion pour le CROSS Jobourg d’appeler les usagers de la mer à redoubler de prudence en cette période de grandes marées.

Le CROSS tient à rappeler que pour profiter de la mer en toute sécurité, les usagers doivent respecter quelques consignes simples :

- être équipé d’un moyen de communication ;

- conserver en permanence un repère visuel et un point de repli sur la terre ferme ;

- consulter avant toute sortie en mer ou promenade sur le littoral les prévisions météorologiques, connaître les coefficients et les horaires de marées ;

- se méfier de la brume et du brouillard ;

- ne pas s’engager sur l’estran en cas de doute ou de méconnaissance des lieux ;

- enfin, ne pas attendre le survol de l’hélicoptère pour regagner la côte. Il peut-être engagé pour une autre opération au profit du CROSS ou des pompiers.

Si vous êtes victime ou témoin d’un accident en mer, prévenez le 196.

La tourelle du Ronquet au large d’Agon-Coutainville