Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
Les Opérations de Sauvetage
 

Naufrage dans l’Anse de Vauville : 2 pêcheurs secourus

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 avril 2013 (modifié le 26 avril 2013)
Nom : Naufrage dans l’Anse de Vauville : 2 pêcheurs secourus
Date : 24/04/2013

Le mercredi 24 avril, vers 13h00, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage de Jobourg a reçu l’appel de détresse du caseyeur La licorne, basé à Goury (50). Le navire de pêche se trouvait alors à 1 nautique au large de Jobourg avec 2 marins pêcheurs à son bord.
Le CROSS a immédiatement engagé le canot tout temps de la station SNSM de Goury ainsi que l’hélicoptère de la marine nationale basé à Maupertus, tout en émettant en VHF un message de relai de détresse.

Leur navire ayant rapidement sombré, les deux membres d’équipage se sont réfugiés à bord de leur radeau de sauvetage en attendant l’arrivée des secours.

Suite à la diffusion du relai de détresse, une navette à passagers et deux navires de pêche se sont déroutés vers la position du naufrage. Les deux pêcheurs ont ainsi pu être rapidement récupérés sains et sauf par la vedette « Fundy » qui assure les liaisons entre le Cotentin et Aurigny.

L’engagement de l’hélicoptère a alors été annulé par le CROSS, avant que l’appareil ne décolle, mais le canot tout temps Mona Rigolet de Goury a été maintenu.
Quelques minutes plus tard, les sauveteurs bénévoles de la Hague prenaient en charge les deux rescapés pour les ramener à terre.

Une enquête a été ouverte par la brigade de surveillance du littoral (BSL) de la gendarmerie maritime de Cherbourg pour déterminer les causes du naufrage.

LA LICORNE, ici à droite, était basée dans le port de Goury
Le canot tout temps de Goury-La Hague