Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
Les Opérations de Sauvetage
 

Incidents et assistances en mer

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 août 2013
Nom : Incidents et assistances en mer
Date : 5/08/2013

Au cours de l’après-midi du 5 août, le CROSS Jobourg a été appelé à organiser et diriger plusieurs opérations d’assistance ou de sauvetage.

Certaines de ces interventions étaient directement liées au passage d’un coup de vent accompagné de rafales qui, bien qu’annoncé dans les bulletins météorologiques, semble avoir surpris quelques plaisanciers.

Vers 14H00, le voilier français BALMEE s’est retrouvé immobilisé après avoir engagé sa quille et son safran dans un orin de casier à crustacés. Dans l’incapacité de manœuvrer, il a sollicité une assistance.
L’événement s’étant produit entre Guernesey et Jersey, c’est la vedette de sauvetage de la RNLI "SPIRIT OF GUERNSEY" qui est intervenue pour dégager le BALMEE et le remorquer jusqu’à Saint-Peter Port où le convoi est arrivé à 17H30.

Peu avant 16H00, c’est le voilier de 8 mètres KAMBO 3 qui se signale en grande difficulté dans un grain à 6 milles dans le Nord de Cherbourg. Les 2 personnes présentes à bord ne parviennent pas à maîtriser les embardées de leur navire et appellent à l’aide.
Le CROSS engage alors immédiatement le canot de sauvetage CAP LEVY de Fermanville pour porter assistance au KAMBO 3. Il déroute également l’hélicoptère de la marine qui décollait au même instant de Maupertus pour un vol de liaison.
L’hélicoptère a rejoint le navire en quelques minutes pour parer toute éventualité et est resté sur zone à la demande du CROSS jusqu’à l’arrivée du CAP LEVY, moins d’un quart d’heure après.
Le KAMBO 3 est pris en remorque par la SNSM et conduit à Cherbourg où le convoi est arrivé vers 18H00.

Plusieurs assistances ont également été nécessaires du côté de Barfleur au profit d’une vedette à moteur avec 5 personnes à bord (remorquée par un autre plaisancier qui naviguait dans le même secteur) et d’un catamaran de sport. Les occupants de ce dernier ont été secourus par le pneumatique de l’école de voile tandis que leur embarcation était prise en charge par le navire de pêche LOOPING, qui avait proposé son concours en réponse aux messages du CROSS.

Par ailleurs, les postes de plage du Calvados ont été amenés à signaler ou à intervenir à de multiples reprises pour divers engins de plage partis à la dérive.