Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
Les Opérations de Sauvetage
 

In extremis

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 avril 2017
Nom : In extremis
Date :

Dimanche 23 avril 17h45,

Le Centre Régional de Surveillance et de Sauvetage (CROSS) de Jobourg est informé par le Centre Opérationnel Départemental d’Incendie et de Secours de la Manche (CODIS 50) qu’un Kayakiste est échoué sur un rocher à proximité du phare de Goury. Le CODIS 50 a déjà mis en œuvre un moyen nautique du Service Départemental d’Incendie et de Secrours (SDIS) de Cherbourg.

Isolé sur un rocher alors que la marée continue de monter, et entouré par des courants de 5 nds (9km/h) poussant vers le large, le kayakiste fait des signes détresse.

Le CROSS Jobourg prend la coordination de l’opération et met en alerte la Station SNSM de Goury à 17h48. L’office du tourisme de Goury est également informé de la situation par des promeneurs et contacte le CROSS Jobourg. L’agent de l’office relaie également que 2 Jet-skis viennent de rentrer dans le port de Goury. Ces derniers sont intégrés au dispositif et arrivent au contact du kayakiste en moins de 10 minutes. L’homme ainsi que son kayak sont récupérés et font route vers la Mona Rigolet (mise à l’eau en 12 minutes).

L’homme ne nécessitant pas de soins médicaux, l’intervention prend une fin heureuse à 17h20 grâce l’intervention des 2 jet-skis providentiels. De plus, leur mise en œuvre par le CROSS a été rendu possible par le fait qu’ils disposaient d’une VHF portable.

Le Kayakiste a finalement eu de la chance. En effet, même si le courant l’a fait chavirer et perdre sa pagaie, il a dérivé avec son kayak jusque sur un rocher. Enfin, alors qu’il se trouvait à 100m du bord, il a eu la présence d’esprit de ne pas se mettre à l’eau pour regagner la côte à la nage car le courant l’aurait emporté.

C’est l’occasion de rappeler que le RAZ BLANCHARD est une zone qui impose de prendre beaucoup de précaution même lorsque la météo est clémente.
Même avec un faible coefficient de marée (68) le courant était de 5 nœuds dans le RAZ au moment de l’événement.

Les Conseils du CROSS :
Équipez votre kayak de "leashS" :
1 pour vous et le kayak,
1 pour le kayak et la pagaie.
et

Munissez-vous d’un moyen de communication adapté comme une VHF Portable.