Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
L’actu du CROSS au fil de l’eau

Exercices conjoints au large de Port-en-Bessin.

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 décembre 2013 (modifié le 18 décembre 2013)

Dimanche 15 décembre vers 9h00 du matin s’est tenu un exercice, à l’initiative de la station SNSM de Courseulles-sur-Mer, en collaboration avec le chalutier de Port-en-Bessin « Jérémie-Teddie », la station SNSM de Port-en-bessin et les centres de secours des pompiers de Bayeux, Courseulles & Isigny.
A 9h30 le patron du Jérémie-Teddie signale au CROSS Jobourg sur VHF Canal 16 subir (pour exercice) un incendie dans son compartiment machine. Le CROSS déclenche la vedette de deuxième classe de Courseulles-sur-Mer dans l’objectif de venir extraire l’équipage. En même temps, 3 semi-rigides des pompiers sont mobilisés. Alors que les moyens sont en transit vers la zone d’exercice, le Jérémie-Teddie annonce au CROSS que la situation sur zone se dégrade : un blessé et un radeau percuté à la dérive avec 2 personnes à bord. Le CROSS fixe les objectifs et nomme la vedette de Courseulles-sur-Mer OSC (On Scene Coordinator/ Coordonnateur sur les lieux). L’OSC est une pièce maîtresse du dispositif de sauvetage, il apporte un soutien au CROSS indispensable pour définir la tactique dans les situations complexes.
Peu après, une seconde intervention (toujours pour exercice) s’est déroulée en proche côtier avec un navire coulé dans l’ouest de la sortie du port de Port-en-Bessin, une personne à la dérive et une personne disparue. Cette opération a mobilisé la Vedette SNSM de Port-en-Bessin et un autre semi-rigide des pompiers. Les manœuvres se sont succédé sur les 2 exercices durant 3 heures dans des conditions éprouvantes.

Cet enchainement d’événements permet de balayer un large faisceau de gestes techniques : embarquement de pompiers à bord avec leur matériel ; embarquement d’une équipe médicale et évacuation de blessés ; recherche en mer et récupération de naufragés ; exercice des fonctions d’OSC … .
La maîtrise de ces procédures nécessite un entraînement régulier, au plus proche du réel, que le CROSS encourage vivement et cherche à reproduire le plus souvent possible.
En tout, ce sont près de 10 unités qui se sont trouvées engagées dans ces 2 exercices, démontrant le sérieux la maîtrise et l’entrain de ces équipes pour leur mission.


Le "Jérémie Téddie" lors de l’arrivée des pompiers.


Brancard embarqué par l’avant pour éviter les fumées (fictives).


Passage toujours délicat : le transbordement du blessé.


Même "pour exercice" la position du blessé n’est jamais très confortable...


Règle n°1 du Naufragé : Garder le Moral !


Mission accomplie : FELICITATIONS.