Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
Les Opérations de Sauvetage
 

Exercice de sauvetage avec la station de pilotage du Havre

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 avril 2017
Nom : Exercice de sauvetage avec la station de pilotage du Havre
Date : 30/03/2017

Exercice de sauvetage avec la station de pilotage du Havre

Jeudi 30 mars, la station de pilotage du Havre et le CROSS Jobourg ont organisé conjointement un exercice de sauvetage. Cet exercice consistait à simuler un incendie sur une pilotine en transit vers un navire de charge en zone d’attente du port.
Après la diffusion d’un message d’alerte, le patron de la pilotine a procédé à l’évacuation de trois personnes sur un radeau de sauvetage. Un pilote en formation – incarné par un mannequin – s’est jeté directement à la mer. Le feu a été représenté par des fumigènes. La veille de la vigie du port du Havre et du sémaphore de La Hève a permis d’alerter le CROSS qui a pris en charge la coordination de l’opération.

Le CROSS a immédiatement fait appel à la station de pilotage pour engager une autre pilotine mais également un hélicoptère chargé de repérer le navire en feu ainsi que les naufragés. L’hélicoptère de la sécurité civile Dragon 76, parti en intervention réelle au dernier moment, n’a malheureusement pas pu prendre part à l’exercice pour un éventuel hélitreuillage.

Malgré l’impossibilité de communiquer avec les naufragés, l’appui du sémaphore de La Hève et la détection de balises AIS déclenchées au contact de l’eau ont permis de localiser très rapidement l’événement. La pilotine engagée par le CROSS a pu une fois sur zone récupérer les quatre victimes. Un bilan médical a ensuite été établi via une conférence à trois fictive avec le SAMU de coordination médicale maritime (SCMM) du Havre, l’un des naufragés étant gravement brûlé, et un accueil à quai par une ambulance a été organisé. L’exercice a été globalement réussi même si certaines difficultés de communication, notamment liées aux difficultés de transmission radio dans cette zone, ont freiné le bon déroulement de l’opération.

C’est la première fois que la station de pilotage et le CROSS Jobourg collaborent sur un exercice de sauvetage d’une telle envergure. Au-delà d’entraîner les équipiers des pilotines et les équipes de quart du CROSS, cet exercice vise à nouer des liens et à développer des réflexes de travail entre le CROSS et différents acteurs du monde maritime. Dans le cadre d’une éventuelle opération réelle se déroulant à proximité du Havre, le CROSS pourra s’appuyer sur ces moyens de pilotage, qui sont sur l’eau tous les jours de l’année et peuvent ainsi se montrer très réactifs pour assister un navire en détresse.