Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
Les Opérations de Sauvetage
 

En Manche, les plaisanciers surpris par le vent de terre

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 août 2015 (modifié le 13 août 2015)
Nom : En Manche, les plaisanciers surpris par le vent de terre
Date : 12/08/2015

Le mercredi 12 août, un vent du nord est souffle jusqu’à 30 nœuds par endroit sur le département de la Manche. Sur la côte ouest du Cotentin, le centre de sauvetage en mer de Jobourg (CROSS Jobourg) ainsi que le centre opérationnel des pompiers de la Manche (CODIS 50) ont été sollicités pour venir en aide à des plaisanciers en difficulté.

Ne parvenant plus à regagner la côte en raison du vent fort les poussant vers le large et pris par les courants, plusieurs personnes se sont mises en difficulté conduisant les secours à intervenir.

Ainsi les Sauveteurs en mer de la SNSM de Pirou, les pompiers des postes de plage de Siouville, de Sciotot et de Portbail ont rapidement mis à l’eau leurs moyens pour se diriger vers les personnes en difficulté.

Ainsi, par exemple à 15h40, le CROSS Jobourg a engagé les Sauveteurs en mer de Pirou et dérouté l’hélicoptère de la Marine nationale « BELLIGOU RESCUE » en entraînement pour secourir deux enfants sur une embarcation pneumatique dérivant vers le large. Les deux enfants ont été récupérés par les Sauveteurs en mer sains et saufs et ramenés à la plage à 16h00.

Vers 17h10, une mère inquiète pour sa fille sur un kayak n’arrivant plus à regagner la côte a conduit le CROSS Jobourg à engager les pompiers du poste de plage de Portbail pour aller la secourir. Elle a été reconduite saine et sauve à la plage à 17h40.

Le CROSS rappelle qu’avant de pratiquer une activité nautique, il est nécessaire de :

Par ailleurs, la découverte de matériels ou engins de plage à la dérive conduit souvent le CROSS à mettre en place un dispositif de recherche. C’est pourquoi, les pratiquants d’activités nautiques doivent signaler le plus rapidement possible ces pertes d’objet.

En effet, à Kairon-plage, vers 18h00, un témoin a signalé au CROSS Jobourg un engin de plage à la dérive sans clairement avoir identifié si une personne pouvait être dessus. Cette suspicion de personne en difficulté a conduit le CROSS à engager des recherches en envoyant sur zone l’hélicoptère de la sécurité civile DRAGON 50 avec des Sauveteurs côtiers des pompiers de la Manche ainsi que la SNS 5047 de la station SNSM de JULLOUVILLE en patrouille au même moment. Un plaisancier ainsi que le zodiac du poste de plage de Saint-Pair sur Mer ont complété le dispositif. Pendant ce temps, les équipiers des postes de plage du secteur investiguaient auprès des plaisanciers sur la plage pour savoir si quelqu’un avait perdu un engin de plage. La petite embarcation pneumatique inoccupée a été récupérée par les Sauveteurs de JULLOUVILLE. Les recherches effectuées par les moyens, les informations recueillies auprès des postes de plage et des plaisanciers sur zone et l’absence de nouvelle inquiétude formulée ont conduit à lever le dispositif de recherche à 19h30.

Pour contacter le CROSS faîtes le 196 ! Déclarez toute perte à la mer, de tout matériel nautique, y compris des engins de plage, afin qu’elle ne soit pas interprétée comme l’indice d’une détresse.