Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
L’actu du CROSS au fil de l’eau

Deux commandants de ferry en visite au CROSS

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 février 2013

Outre le sauvetage en mer, le CROSS JOBOURG est chargé de la surveillance de la navigation.

Cette mission consiste à veiller au respect des règles de navigation dans le dispositif de séparation du trafic (DST, communément appelé "le rail") des Casquets et, en cas de situation à risque, à s’assurer que les navires concernés prennent les dispositions adéquates pour éviter les collisions.
Par ailleurs, tous les navires transitant dans cette zone ont obligation de se signaler au CROSS, qui recueille et enregistre l’ensemble des informations permettant d’entretenir une connaissance exhaustive de la navigation maritime en Manche centrale.

Les deux navires à passagers qui empruntent le plus régulièrement les voies de circulation du rail des Casquets (plusieurs fois par semaine) sont ceux qui desservent l’Irlande (Rosslare) au départ de Cherbourg : l’OSCAR WILDE, de la compagnie Irish Ferries, et le CELTIC HORIZON, exploité par Celtic Links.

Le "rail" : une voie montante (rouge) et une voie descendante (bleue). Zone rose interdite.

A la faveur de son escale du dimanche à Cherbourg, plus longue que les autres arrêts en Nord Cotentin du CELTIC HORIZON, le 17 mars les commandants de ce navire de transport de passagers et de fret roulier (camions et remorques) sont venus visiter le CROSS et rencontrer les personnels de quart dont ils ne connaissaient jusqu’alors que la voix.

Le CELTIC HORIZON, afecté à la ligne Cherbourg - Rosslare

Deux commandants dont un nouveau cherbourgeois
Ils sont deux en effet à se relayer au commandement de ce ferry de 28 000 tonnes, long de 186 mètres et capable d’emporter un millier de personnes à 23 noeuds (19 en exploitation courante, soit 35 km/h).
Le maître à bord cette semaine est le commandant Richard Collins, un Irlandais. Mais il est venu au CROSS en compagnie de son alter ego, le commandant Simon Pellarini. A eux deux, ils assurent la permanence de l’exploitation du CELTIC HORIZON sur sa ligne Cherbourg-Rosslare.
Simon est italien, comme le pavillon qu’arbore le navire, et c’est à Cherbourg qu’il a choisi de s’installer avec sa famille. Il apprécie énormément cette région dont il découvre les multiples attraits entre deux embarquements.

de g. à d. : Richard Collins, Jean-Pascal Devis et Simon Pellarini

Des échanges appelés à se renforcer
Cette rencontre dominicale, tout à fait informelle et conviviale, entre les commandants du CELTIC et le directeur du CROSS devrait très prochainement se prolonger par des entraînements mutuels en matière de recherches et de sauvetage.
Les procédures d’intervention sont bien en place, des plans d’urgence étant élaborés pour chaque navire en concertation entre les compagnies maritimes et les CROSS. Des exercices complémentaires conjoints permettent ensuite de fluidifier le déroulement des opérations, soit que le navire ait besoin d’aide (évacuation d’un passager malade par exemple), soit qu’il puisse apporter son concours à des opérations de secours en mer, le ferry devenant alors "unité de sauvetage"...