Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
Les Opérations de Sauvetage
 

Chalutier en feu en baie de Seine

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 janvier 2015
Nom : Chalutier en feu en baie de Seine
Date : 6/01/2015

Aujourd’hui, mardi 6 janvier 2014, vers 12H20, le chalutier l’Emigrant signale au CROSS Jobourg qu’un chalutier au nord de Ouistreham pour 10 milles nautiques est en feu. Le CROSS Jobourg a immédiatement coordonné une opération de sauvetage et mobilisé les moyens à proximité.

Les 3 marins pêcheurs du Lucky ont pu être immédiatement récupérés dans leur radeau de survie par un autre navire de pêche, le petit Bambino, puis transférés sur la vedette de gendarmerie maritime Esteron (déjà en mer et très proche du lieu du sinistre) ; un des trois marins souffre de brûlures superficielles. A la suite d’une conférence téléphonique avec le Centre de consultation médicale maritime de Toulouse, le SAMU de coordination médicale maritime du Havre a préconisé un accueil à quai. Les rescapés ont été pris en charge par les services de secours au Havre vers 14h30.

Le CROSS Jobourg a par ailleurs engagé la SNSM 091 Sainte Anne des flots de Ouistreham et mobilisé les moyens déjà en mer suivants : le patrouilleur de la Marine nationale Cormoran, le patrouilleur de Gendarmerie maritime Géranium.

Parallèlement, le préfet maritime a déployé des marins pompiers par hélicoptère (EC 225 Marine nationale basé à Cherbourg) et fait appareiller le remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage Abeille Liberté.

Vers 15h15, les marins pompiers présents à proximité du chalutier ont signalé que les flammes avaient repris à bord. La plage et la cabine sont totalement détruites. Pour l’heure la montée à bord des marins pompiers n’est pas envisagée compte tenu du danger trop important.

Le navire a finalement sombré vers 17h30, l’Abeille Liberté et le Cormoran ont sécurisé la zone en ramassant les débris. Aucune pollution n’a été constatée.


Le navire de pêche " Petit Bambino" qui a récupéré les naufragés


Le patrouilleur de gendarmerie maritime "Esteron"


La SNS 091 au contact du navire en feu


Le patrouilleur de gendarmerie maritime "Géranium"


Le patrouilleur de la marine nationale "Cormoran"