Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
L’actu du CROSS au fil de l’eau

Cérémonie conviviale pour l’inauguration de l’abri du canot de sauvetage de Genets (50)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 8 juin 2013

Depuis sa création, il y a une vingtaine d’années, la station de sauvetage de Genêts était hébergée dans un bâtiment mis à disposition par la municipalité.
Cette solution lui a permi de remplir sa mission avec efficacité mais l’implantation de ce local au coeur même du bourg, et donc relativement loin de la zone de mise à l’eau et d’intervention des sauveteurs en mer, constituait tout de même un handicap opérationnel qu’il était souhaitable de lever.

C’est pourquoi dès 2001 les responsables de la SNSM (du siège central, de la délégation départementale et, bien sûr, de la station de Genêts) se sont mobilisés pour constituer un dossier en vue de la construction au Bec d’Andaine d’un abri dédié.
Réunir un financement, obtenir les autorisations administratives nécessaires et s’assurer de l’intégration complète du projet dans ce site sensible (le Bec d’Andaine est un site classé qui bénéficie également des dispositions de protection spécifiques au littoral) n’est pas de tout repos.
Pour cette réalisation, la SNSM a été soutenue de manière déterminante par les collectivités territoriales et le Conservatoire du littoral.

Aussi, lorsque le vendredi 7 juin débutait en fin d’après-midi l’inauguration de ce nouvel abri, les responsables de la SNSM et les élus locaux étaient heureux de pouvoir présenter à leurs nombreux invités un outil fonctionnel et parfaitement adapté à la mission des sauveteurs.

La Baie du Mont Saint-Michel présente en effet des caractéristiques bien connues (marées, zones de liquéfaction...) mais souvent piégeuses aussi. La qualité de la surveillance et la rapidité d’intervention sont deux éléments déterminants de la sécurité des personnes pratiquant la Baie.

Les sauveteurs bénévoles de Genêts font partie intégrante du dispositif de surveillance mis en place dans la Baie.
En liaison avec les vigies des pompiers, la station voisine des Frégates et le CROSS Jobourg, ils arment un poste d’observation lors des grandes marées et des périodes de fréquentation accrue de la zone.
Une unité d’intervention réactive.
Au-delà de ces périodes de surveillance, la station de Genêts est disponible toute l’année. Lorsqu’une intervention devient nécessaire, les sauveteurs sont engagés par le CROSS et rejoignent leur canot en quelques minutes.
Celui-ci étant désormais stationné sur le Bec d’Andaine, les délais de mise à l’eau seront grandement raccourcis, ce qui peut faire toute la différence sur un secours.

La satisfaction d’avoir mené à bien ce projet, et celle d’avoir ainsi amélioré la capacité de réponse opérationnelle de la station dans la Baie du Mont se mêlaient agréablement pour faire de cette inauguration un moment très sympathique et convivial.

A cette occasion, le Directeur du CROSS Jobourg a offert une "tappe de bouche" à Jean-Claude LALISSE, le président de la station. Cette plaque de bronze aux couleurs du Centre de coordination du sauvetage en mer rapelle le lien fort qui unit les CROSS aux stations de la société nationale de sauvetage en mer.

Enfin, Daniel DECHAVANNE, délégué départemental de la SNSM de la Manche, a remis à Monsieur Claude FOURRE, président de la communauté de communes Sartilly Porte de la Baie (maître d’ouvrage de l’abri), l’Insigne d’Honneur de la SNSM pour son soutien sans faille aux sauveteurs en mer.

Le nouvel abri de Genêts, le canot de sauvetage et son véhicule de mise à l’eau
Une indispensable proximité immédiate de la zone d’intervention, aujourd’hui acquise.
Un Vin d’honneur très convivial à l’issue de la cérémonie officielle.
Claude FOURRE (à g.) reçoit l’Insigne d’Honneur de la SNSM des mains de Daniel DECHAVANNE.
Les sauveteurs en mer de Genêts, acteurs essentiels de la sécurité en Baie du Mont Saint-Michel.