Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
Les Opérations de Sauvetage
 

Abordage entre un navire de pêche et un gazier au mouillage en zone d’attente portuaire du Havre

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 juillet 2016
Nom : Abordage entre un navire de pêche et un gazier au mouillage en zone d’attente portuaire du Havre
Date : 15/07/2016

Dans la nuit du jeudi 14 au vendredi 15 juillet 2016, vers 02h10, le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) Jobourg intercepte une conversation entre l’officier de quart du navire de pêche Gros Loulou (immatriculé à Port-en-Bessin, 14) armé par quatre marins et long de 15 mètres, et le gazier Waasmunster à la suite d’une collision entre ces deux navires. Le Waasmunster, gazier de 174 mètres battant pavillon belge transportant une cargaison de 18 000 tonnes de butane, était au mouillage en zone d’attente n°3 du port du Havre (76) avec 25 membres d’équipage à bord.

Le CROSS Jobourg prend immédiatement contact avec le navire de pêche. Ce dernier reconnait être entré en collision avec le gazier Waasmunster. Il rend compte au CROSS que son navire a l’étrave enfoncée mais qu’il n’y a ni voie d’eau, ni blessé à bord. Il décide de rejoindre par ses propres moyens son port d’attache, Port-en-Bessin. Quant au gazier belge, il lance immédiatement des investigations par l’équipage.

Vers 03h50, l’équipage du gazier constate une brèche sous la ligne de flottaison. Il demande une assistance de plongeurs et de moyens de pompage complémentaires.

Immédiatement, le Centre Opérationnel de la Marine à Cherbourg (COM), sur demande du CROSS Jobourg, fait appareiller le Remorqueur d’intervention, d’assistance et de sauvetage (RIAS) "Abeille Liberté" stationné à Cherbourg ainsi que le chasseur de mines "Croix du Sud" de la Marine nationale, présent au mouillage au large de Saint-Vaast-la-Hougue (50).

Dans le même temps, le CROSS Jobourg demande la mise à bord du gazier d’une équipe d’évaluation et d’intervention (EEI) composée de marins-pompiers de Cherbourg, d’experts techniques du port militaire de Cherbourg, d’un pilote maritime du port du Havre et d’un inspecteur de la sécurité des navires de la Direction inter-régionale de la mer (DIRM) du Havre. Le pilote maritime est rapidement hélitreuillé par l’hélicoptère de la station de pilotage du Havre. Les marins-pompiers ainsi que les experts maritimes sont, quant à eux, hélitreuillés avec du matériel d’épuisement et d’obturation par l’hélicoptère Caïman de la Marine nationale stationné à Maupertus (50). L’inspecteur de la sécurité des navires est amené jusqu’au Waasmunster par la vedette des sauveteurs en mer du Havre - SNS 161 - "Président pierre Huby".

Le CROSS Jobourg demande également l’intervention d’un remorqueur portuaire de la compagnie maritime Boluda, en service au Grand port maritime du Havre (VB 22 - Gascogne), afin de sécuriser le "Waasmunster".

Après l’hélitreuillage de l’EEI, l’hélicoptère Caïman part récupérer une équipe de plongeurs (deux plongeurs+un chef d’équipe) du chasseur de mines Croix du sud pour la déposer à bord du gazier.
La SNS 161, sur zone, assure la sécurité des plongeurs.

Vers 05h20, l’EEI rend compte au CROSS que la voie d’eau remplie la maille sèche du navire et que le niveau de remplissage est stabilisé. La stabilité et la sécurité du bâtiment ne sont en aucun cas mis en cause. La situation du gazier "Waasmunster" est stable et ne représente aucun danger.

A 07h00, le navire de pêche "Gros Loulou" informe le CROSS Jobourg qu’il est victime d’une voie d’eau alors qu’il se situe à 7 nautiques au large de Port-en-Bessin. Aussitôt, le CROSS Jobourg engage la vedette des sauveteurs de Port-en-Bessin - SNS 067 - "Madonne des feux" disposant de moyen de lutte contre l’envahissement, pour lui venir en aide. Le chasseur de mines Croix du Sud est également dérouté afin d’apporter des équipements de lutte complémentaires.
Les moyens de pompage de la SNSM ont permis d’assécher la voie d’eau du navire de pêche qui arrive en sécurité à quai vers 08h45.

Vers 8h30, les plongeurs du chasseur de mines Croix du sud, hélitreuillés à bord du "Waasmunster", ont entamé une investigation de la coque du navire au cours de laquelle ils ont constaté une brèche sous flottaison de 50x70 cm.

Vers 09h30, une plaque d’obturation magnétique est posée par les plongeurs, obturant la voie d’eau.

L’armateur et le commandant du navire, en concertation avec la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord et le CROSS Jobourg, décident de débuter les opérations de pompage de la maille sèche. Après prés de deux heures de pompage, l’armateur et le commandant du gazier estiment qu’ils peuvent lever l’ancre et commencer leur approche vers le port du Havre, qui a tout mis en œuvre pour pouvoir accueillir le navire. Pendant ces manœuvres, le navire est escorté par le RIAS Abeille Liberté, le remorqueur portuaires Gascogne, la vedette de surveillance maritime et portuaire Pavois, qui assurait la sécurité du plan d’eau, et le chasseur de mines "Croix du sud". L’équipe d’évaluation et d’intervention (EEI) ainsi que l’équipe de plongeurs de la Marine nationale restent à bord du "Waasmunster".

A environ 10 milles nautiques de l’entrée du port du Havre, le gazier est stoppé pour permettre aux plongeurs de vérifier la bonne tenue de la plaque d’obturation. Celle-ci n’a pas bougée et est parfaitement étanche. Les opérations de pompages qui ont continuées pendant le transit font fortement baisser la présence d’eau dans la maille sèche.

Vers 18h15, le convoi est aux abords de l’entrée du port du Havre. Liberté de manœuvre est donnée à tous les moyens de la Marine Nationale, à l’Abeille Liberté, à la vedette des sauveteurs en mer du Havre, tandis que le gazier belge "Waasmunster" se dirige en toute sécurité pour arriver à quai, accompagné des moyens portuaires du port du Havre.

le gazier Waasmunster entouré des moyens engagés sur l’opération
La vedette des sauveteurs en mer du Havre - SNS 161 président Pierre Huby
L’hélicoptère Caïman de la Marine nationale - Cyclone
L’hélicoptère du pilotage maritime du Havre
Le remorqueur d’intervention d’assitance et de sauvetage "Abeille liberté"
Le remorqueur portuaire de la société Boluda - VB Gascogne
La vedette de la gendarmerie maritime du Havre - Pavois
Le chasseur de mine de la Marine nationale - Croix du sud