Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
Les Opérations de Sauvetage
 

A LA DERIVE SUR UN MATELAS PNEUMATIQUE

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 juin 2017
Nom : A LA DERIVE SUR UN MATELAS PNEUMATIQUE
Date : 18/06/2017

C’est à 16h30 que le CROSS Jobourg est alerté par le CODIS 50 concernant un baigneur en difficulté à la pointe d’Agon Coutainville.

Le requérant signale que son ami est parti à l’eau à bord d’un engin pneumatique et qu’il semble à présent dériver vers le large.

Le CROSS Jobourg met en alerte une équipe de pompiers avec un VSAV et un semi-rigide, appuyée par 2 moyens de la SNSM (SNS 5054 Caze Coutain d’Agon-Coutainville et la SNS 643 d’Hauteville-sur-mer).

16h44, la SNS 5054 est la première à se rendre sur les lieux. L’engin pneumatique et son occupant ne sont déjà plus visible. Une zone de recherche est alors transmise à la SNS 5054 rejoint par la SNS 643.

SNS 5054
SNS 643

17h01, peu après que le semi-rigide des pompiers soit mis à l’eau, la 5054 découvre le pneumatique abandonné. Une seconde zone de recherche est alors transmise au dispositif qui met le cap sur le Havre de Regnéville. 15 minutes plus tard, le naufrager est localisé par le semi-rigide des pompiers puis évacuer vers le VSAV.

semi-rigide des pompiers

L’homme de 28 ans nageait contre le courant depuis 30 minutes et sa température corporelle avait déjà atteint les 32°c alors qu’il se trouvait encore à 0,6Nq de la plage (1Km). Le naufrager passera la nuit aux urgences de Coutances.

32°c est le seuil d’entrée de l’hypothermie grave qui s’accompagne de troubles de conscience mais aussi de ralentissement du cœur.

Conseils du CROSS :

Si vous êtes incapable de regagner la terre ferme et que vous dérivez sous l’action du courant et/ou du vent à bord d’un engin flottant : il faut rester sur cet engin et chercher à signaler sa détresse par tous les moyens qui vous semble appropriés.
Ainsi, en restant sur ce "flotteur", vous serez plus facilement repérable pour les sauveteurs et moins exposé à l’hypothermie.
Vous augmenterez vos chances de survie.