Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
Les Opérations de Sauvetage
 

3 personnes prises au piège par la marée et secourues par hélicoptère

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 septembre 2012
Nom : 3 personnes prises au piège par la marée et secourues par hélicoptère
Date : 17/09/2012

Le 17 septembre en fin d’après-midi, le CROSS Jobourg reçoit quasi simultanément deux appels concernant des personnes dangereusement rattrapées par le flot de la marée dans l’Ouest Cotentin.
Le premier appel, reçu en VHF, émane d’un ostréiculteur professionnel qui signale une personne prise dans le courant à Saint-Martin de Bréhal, à une centaine de mètres de la côte. L’intéressé a déjà de l’eau jusqu’aux genoux et éprouve des difficultés à progresser.
La seconde alerte est transmise par téléphone par un témoin à terre qui relate un cas analogue un peu plus au Nord, à Agon Coutainville.

Le CROSS Jobourg sollicite immédiatement l’hélicoptère de la sécurité civile de Granville qui s’apprêtait à décoller pour un vol préventif précisément lié à l’important coefficient de marée du jour (106).

Compte tenu des renseignements obtenus de la part des témoins, le CROSS choisit d’engager l’hélicoptère en priorité sur l’incident de Saint-Martin. Arrivé sur zone en quelques minutes, le DRAGON 50 découvre non pas 1 mais 2 personnes en sérieuse difficulté. Les deux pêcheurs à pieds, celui initialement signalé puis un second qui avait tenté de l’assister, ont déjà de l’eau jusqu’à la taille.
Seul un hélitreuillage permet de les mettre en sécurité à terre.
Dans le même secteur, l’équipage du DRAGON repère un troisième pêcheur qui peine à regagner le rivage. Il est également treuillé vers la terre ferme.

A l’issue, l’hélicoptère jaune et rouge se dirige vers Agon où, guidé par le CROSS, il localise la personne concernée et peut ainsi s’assurer de son retour à terre saine et sauve.

Il est à noter que les 3 personnes secourues ce jour s’ajoutent aux 4 personnes sauvées de la noyade hier dimanche par les pompiers du Mont Saint-Michel et par DRAGON.

Les vols préventifs assurés par DRAGON 50 lors des grandes marées ont ainsi une fois de plus démontré leur pertinence et leur efficacité.
Il faut cependant garder à l’esprit que l’hélicoptère est toujours susceptible d’être engagé sur un autre secours et de ne pas pouvoir assurer ces vols. Seule une prise en compte attentive des marées (consultation des annuaires) et de leurs influences locales (parfois surprenantes) permet de profiter de ces grandes marées en toute sécurité.

L’hélicoptère DRAGON 50 de Granville