Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  EXERCICE CDG
Les Opérations de Sauvetage
 

24 heures d’opérations au CROSS Jobourg

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 1er mai 2017 (modifié le 2 mai 2017)
Nom : 24 heures d’opérations au CROSS Jobourg
Date : 1er/05/2017

En alerte 24H/24 sur VHF 16 et par téléphone au 196 (numéro national d’urgence), les équipes du CROSS Jobourg veillent sur la Manche centrale. A la réception d’une alerte, le CROSS analyse la situation et si nécessaire engage et coordonne les moyens de secours appropriés.

De ce point de vue, la journée et la nuit du 30 avril au 1er mai ont été particulièrement riches avec une succession d’opérations de sauvetage et d’assistance variées.

Le Mont Saint Michel
  • Le 30 avril à 9H30, le propriétaire du voilier "Amathéa" signale que son navire a dérivé à quelques centaines de mètres du Mont Saint Michel (50) : Les courants de marée, le flot du Couesnon et le vent ont éloigné le navire qui a chassé sur son ancre. Les 3 occupants tentent de rejoindre le navire en annexe depuis le Mont. A 9H50, les 3 hommes sont perdus de vue sans qu’ils aient pu atteindre le navire. Aussitôt, le CROSS met en alerte une embarcation du SDIS via CODIS 50, la SNSM 5076 de Genêts et l’hélicoptère de la sécurité civile Dragon 50. A 10H12, l’annexe est localisée à couple du voilier, les 3 hommes ayant eu des difficultés pour rallier le navire en raison des courants. Les moyens sont rapidement libérés.
Kite surf
  • A 11H00, un témoin à terre signale un kite-surfeur en difficulté depuis 20 minutes au nord de la baie du Mont Saint Michel, secteur les Genets (50). La SNS 5076 des Genêts de retour de l’opération précédente ramène le Kite-surfeur et son matériel sur la plage.
  • A 12H42, un navire de pêche récupère une voile de kite-surf à la dérive au large de Ouistreham (14). Une patrouille de gendarmerie est dépêchée entre les plages de Luc-sur-mer et Franceville pour identifier l’origine de la voile. L’école de Kite-surf de Franceville parvient à contacter le propriétaire de la voile à 13H30. Celui-ci pourra récupérer son matériel après un rappel des conseils de sécurité.

Toute perte de matériel en mer doit être signalée au CROSS (VHF 16 ou tel 196).
Cela évite les inquiétudes inutiles et permet au requérant d’être mis en relation avec le découvreur.

SNS 461 de Pirou (50)
  • A 15H15, le voilier de location "Coulinade" avec 5 personnes à bord est en difficulté entre Jersey et Granville (50). A 17H20, l’équipage inexpérimenté (difficulté à utiliser la VHF ou à faire un appoint de carburant) demande assistance de la SNSM pour rallier Granville. A 17H20, le CROSS engage la SNS 461 de la SNSM de Pirou, station la plus proche, pour prendre en remorque le voiler jusqu’à Granville. A 18H55 le convoi fait route. A 20H40, les conditions météorologiques se dégradant, le canot tout temps SNS 074 de Granville est engagé pour relever la vedette légère de Pirou. Le voilier et ses 5 occupants arrivent à Granville à 22H00.
Hélicoptère de la sécurité civile Dragon 76
  • A 18h49, le navire à passagers "Braemar", à 12 milles nautiques du Havre (76), demande l’évacuation d’un marin grièvement blessé. Le CROSS met en relation le navire avec le Centre de consultation médicale maritime (CCMM) de Toulouse et organise l’évacuation médicalisée de la victime en lien avec le Samu de coordination médicale maritime (SCMM) du Havre. A 20H10, le SMUR médical du Havre est treuillé par Dragon 76 à bord du "Braemar". La victime est prise en charge à 18H40 à l’hôpital du Havre.
  • A 21H45, le voilier "Cap West 44" à 22 milles nautiques au nord de la Hague (50) demande un suivi et des conseils pour se mettre à l’abri des conditions météorologiques très dégradées. Il lui est proposé de s’abriter en baie d’Omonville (50) où l’Abeille Liberté se tient en alerte pour cause météo. L’Abeille Liberté facilite l’atterrage du voilier grâce à son projecteur. A 05H00, le navire mouille à proximité du remorqueur de haute mer. Il rejoindra Cherbourg après quelques heures de sommeil.
SNS 259 de Courseulles
  • A 22H00, à la nuit tombée, inquiétude concernant une personne isolée par la marée aperçue par plusieurs témoins sur le plateau rocheux face à Saint-Aubin-sur-mer (14). De nombreux moyens sont engagés en recherche côtière entre Courseulles et Luc-sur-mer :
    - Pompiers sauveteurs côtiers du SDIS 14 et leur embarcation
    - Patrouille de gendarmerie à terre
    - Hélicoptère de la sécurité civile Dragon 76
    - Semi-rigide SNS 1449 de la SNSM de Courseulles
    - Vedette SNS 259 de la SNSM de Courseulles

Le dispositif de recherche est levé à 01H45 du matin faute d’éléments nouveaux.

  • A 03H00, le voilier "Exultet" avec 1 personne à bord est drossé contre une digue en rade de Cherbourg. Le port de plaisance de Cherbourg, une embarcation de fusiliers marins et un remorqueur de la Marine nationale sont sollicités. Les semi-rigides du port du plaisance et des fusiliers marins parviennent à sécuriser le voilier.
Patrouilleur de la gendarmerie maritime Athos
  • A 04H40, le voilier "Birdie" demande assistance car son hélice est engagée dans des engins de pêche. Le patrouilleur de la gendarmerie maritime "Athos" qui propose son concours est engagé. A 04H55, le voilier signale avoir une voie d’eau par son passage d’arbre d’hélice. Immédiatement, la SNS 210 de la SNSM de Saint Vaast est alertée par le CROSS. A 05H15, le skipper maitrise la voie d’eau. A 06H10, le voilier est libéré des filets par les plongeurs de la SNSM avant d’être pris en remorque jusqu’à une zone de mouillage à l’abri de la côte. Une deuxième plongée est réalisée pour consolider la réparation provisoire et s’assurer de l’intégrité de la coque.

Merci à la SNSM, aux moyens de l’Etat et aux particuliers qui coopèrent quotidiennement avec le CROSS !

A ceux qui prennent la mer, ayez les bons réflexes :
- ne surestimez pas vos capacités, en particulier par mauvaises conditions météo
- en mer emportez une radio VHF pour alerter le CROSS et les navires autour de vous
- signalez toute perte de matériel en mer
- à terre appelez le 196 pour signaler toute situation anormale

Bon vent à tous.